You are currently browsing the tag archive for the ‘Souffrance’ tag.

La souffrance (sanskrit : dukkha) ne désigne pas seulement la douleur physique ou morale, mais aussi la frustration et le mal-être ressentis dans nos vies, bref, le caractère insatisfaisant de l’existence. Quels sont les grands types de souffrance qu’identifie le bouddhisme ? La souffrance de la souffrance englobe toutes les souffrances évidentes, comme celle de la naissance, de la maladie, de la vieillesse et de la mort, et le fait d’être au contact de ce que l’on n’aime pas. La souffrance du changement découle du déni de l’impermanence. C’est le fait d’être séparé de ce ou de ceux que l’on aime et de ne pas obtenir ce que l’on désire. Enfin, la souffrance « en voie de formation » provient du caractère insatisfaisant de l’existence et de l’attachement au « soi » : même quand tout va bien, la souffrance reste latente. Son origine, en effet, c’est la « soif », nous dit le Bouddha, c’est à dire le désir avide d’existence, des plaisirs des sens ou d’annihilation quand tout va mal, créateur d’actes aliénants (karma). Cette « soif » est la conséquence de la croyance au « soi », une illusion produite par l’ignorance. Or la souffrance peut cesser définitivement si l’on renonce à cette soif et donc si l’on relâche l’emprise du « soi ».

Ph. Cornu, Les concepts clés, Le Point, Bouddha, hors-série février / mars 2010, p. 38

Les textes proposés sur le blog de Shikantaza expriment avant tout l’opinion de leurs auteurs. Les lecteurs sont invités à les examiner avec l’esprit de libre arbitre prôné par le Bouddha dans le Kalama Sutta.

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031