You are currently browsing the tag archive for the ‘Liberté’ tag.

« La vraie aventure de vie, le défi clair et haut n’est pas de fuir l’engagement mais de l’oser. Libre n’est pas celui qui refuse de s’engager. Libre est sans doute celui qui ayant regardé en face la nature de l’amour – ses abîmes, ses passages à vide et ses jubilations – sans illusions, se met en marche, décidé à en vivre coûte que coûte l’odyssée, à n’en refuser ni les naufrages ni le sacre, prêt à perdre plus qu’il ne croyait posséder et prêt à gagner pour finir ce qui n’est coté à aucune bourse : la promesse tenue, l’engagement honoré dans la traverse sans feintes d’une vie d’homme. » – Christiane Singer, Éloge du mariage, de l’engagement et autres folies

 

Publicité

 

« Pour être libres, lâchons nos certitudes »

 Bertrand Piccard, pilote du projet et de l’avion Solar Impulse, est aussi médecin psychiatre et aéronaute. A 56 ans, il écrit son premier livre sur le développement personnel. Entretien réalisé par PH. DE BOECK, Le Soir, 18 octobre 2014, pp. 27-29

Extraits

Pourquoi ce livre aujourd’hui? (…) Vous y réglez vos comptes ?

Non, c’est vraiment un livre qui montre que la plupart des gens qui sont malheureux, ou n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, ont appris une seule manière de penser et de faire. Si on veut être libre dans sa vie, réussir ce qu’on entreprend (professionnellement, personnellement ou spirituellement), il faut être capable d’identifier honnêtement le conditionnement qu’on a, les croyances, les convictions, de manière à essayer volontairement d’autres manières de faire. Le but, c’est d’arriver à une situation où, à chaque instant de sa vie, on a toutes les possibilités en face de soi. Ensuite, on décide laquelle on prend.

(…)

Après un échec, on a plutôt tendance à courber l’échine?

(…) la crise n’est jamais agréable. Mais je pense qu’elle est toujours utile. Ne serait-ce que pour apprendre l’acceptation… Et changer d’altitude. L’essentiel est peut-être ailleurs que dans ce qu’on a perdu.

(…)

Changer d’altitude, ça ne veut pas dire divorcer, changer de boulot et partir à l’autre bout du monde. Ce qu’il faut envoyer balader, c’est sa propre vision étroite du monde, de la vie, de la communication, de la relation aux autres. C’est-à-dire toute cette manière automatique de vivre… Il faut se poser la question: pourquoi suis-je comme ça? Est-ce mon choix ou est-ce imposé par mon environnement. Si c’est imposé, est-ce que je veux le changer ou pas. C’est un processus d’esprit qui est fondamental à développer. C’est ça qui crée la liberté, pas la liberté de tout faire, mais la liberté de penser à tout. Si vous voulez changer d’altitude dans un ballon, vous devez lâcher du lest. Dans la vie, il faut lâcher des certitudes.

Aussi quand vous vous présentez à un entretien d’embauche?

Si vous vous retrouvez parmi 50 candidats tous identiques, formatés, conditionnés et que vous êtes le seul ouvert au changement, qui positive une crise, qui a appris à communiquer avec les autres, je vous garantis que c’est vous qui serez pris. Avec nos enfants, nous apprenons trop les certitudes, pas assez les mystères. On devrait aussi enseigner aux enfants ce que pensent d’autres cultures, ce qu’on pensait à d’autres époques. C’est la base de la pensée de sciences po. Le changement d’altitude dans la religion, c’est la spiritualité. Tant qu’on se disputera sur des dogmes, on aura des guerres de religions. En politique, pourquoi faut-il être à gauche ou à droite? C’est là qu’on voit qu’on est clivés dans des comportements linéaires qui nous apportent énormément de souffrances plutôt que de nous ouvrir aux manières de penser des autres, qui vont nous remettre en question. Et qui vont nous apprendre à avoir beaucoup plus de liberté.

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031