You are currently browsing the tag archive for the ‘Davis Loy’ tag.

L’empereur chinois Wu-ti était un adepte et un propagateur  du bouddhisme. Il avait déjà fait construire de nombreux monastères. Aussi demanda-t-il à Bodhidharma (5è – 6è s. de notre ère) quels mérites ses actions lui vaudraient pour ses réincarnations futures.

« Aucun ! » répondit le premier patriarche du Ch’an en Chine.

« Ceux qui découvrent des sociétés bouddhistes comme la Thaïlande pourraient tirer de ce voyage la conclusion bien pardonnable que le rôle essentiel du Sangha [ici : communauté des moines] n’est pas d’enseigner le Dharma ni même de donner le bon exemple, mais de servir de « champ de mérites » qui fournira aux laïques des opportunités d’accumuler lesdits mérites. Selon la croyance populaire, plus un bhikkhu est spirituellement développé, plus une donation au susdit fera grossir le compte en banque spirituel du donateur. Pour les moines, le plus important, en conséquences, est de suivre rigoureusement les règles et les prescriptions composant le Vinaya, le code monastique, et d’afficher leur orthodoxie aux yeux du monde extérieur, afin d’être perçu par les laïcs comme dignes de recevoir des dons. Le résultat est que de nombreux Sangha asiatiques et leurs supporters laïques sont enfermés dans une  » relation de couple » sclérosée qui interdit aux deux partenaires toute évolution. Cette préoccupation concernant le karma est semblable à celle de nombreux chrétiens envers le péché – on note un effet de symétrie inversée entre les deux. Le péché est un acte négatif qui doit être absous, au contraire du karma positif, producteur de mérites, qui doit être recherché et accumulé, mais psychologiquement, on assiste au même phénomène : ainsi détournés de leur sens originel, tous deux sont utilisés pour garder le contrôle de notre destinée post-mortem. »

David Loy, Notes pour une révolution bouddhiste, Kunchab+, Bruxelles 2010, p. 66-67

Les textes proposés sur le blog de Shikantaza expriment avant tout l’opinion de leurs auteurs. Les lecteurs sont invités à les examiner avec l’esprit de libre arbitre prôné par le Bouddha dans le Kalama Sutta.

Publicité

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031