You are currently browsing the tag archive for the ‘Anatta’ tag.

« En général les traditions indiennes se sont plus identifiées au monde naturel que les traditions abrahamiques (Judaïsme, Christianisme, Islam) qui ont insisté sur le caractère unique de l’être humain et sa vocation à dominer le reste de la création. Toutes ces traditions enseignent à « ne pas tuer », mais le commandement abrahamique vise les êtres humains entre eux, tandis que les traditions indiennes soulignent le caractère sacré de toute forme de vie. Il n’en reste pas moins que la civilisation occidentale compte un certain nombre de contre-exemples notables : Saint-François d’Assise au Moyen Age, plus récemment des poètes et des visionnaires romantiques et aujourd’hui divers mouvements écologistes. Quels éclairages spécifiques le bouddhisme a-t-il à proposer pour notre compréhension de la biosphère et de notre relation à celle-ci, à ce moment critique de l’histoire où l’humanité fait tout ce qu’elle peut pour la détruire ?

La réponse à cette question suppose de répondre à une question plus élémentaire : qu’est-ce qui fait la véritable spécificité du bouddhisme ? Les quatre nobles (ou anoblissantes) vérités concernent toutes la dukkha et le Bouddha a souligné que sa seule préoccupation était de mettre fin à la dukkha. Pour y mettre fin, toutefois, nous devons comprendre et éprouver anatta, l’absence de moi, qui, envisagée sous son autre face, exprime l’interdépendance avec tout ce qui existe.

Il y a sans doute différentes façons d’exprimer anatta, mais fondamentalement le non-moi nie notre séparation avec autrui et, de fait, aussi avec le reste du monde naturel. La construction psycho-sociale d’un moi séparé ici-dedans est le corollaire de la construction d’un « autre », là-dehors, lequel est différent de moi. Ce qui caractérise la perspective bouddhiste c’est l’importance qu’elle accorde à la dukkha inhérente à cette situation. Le moi est, à la base, dukkha. »

David Loy, Notes pour une révolution bouddhiste, Kunchab+, Bruxelles 2010, p.120 s.

Les textes proposés sur le blog de Shikantaza expriment avant tout l’opinion de leurs auteurs. Les lecteurs sont invités à les examiner avec l’esprit de libre arbitre prôné par le Bouddha dans le Kalama Sutta.

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930