« Shikantaza » signifie « être simplement assis, sans rien rechercher », c.-à-d. en abandonnant toute préoccupation, tout objectif, toute idée de profit personnel, concentré seulement sur l’instant présent. C’est, selon Dogen Zenji (1200 – 1253), le grand maître japonais de l’école Sôtô, la forme la plus pure et la plus élevée de la méditation : ne se fixer sur aucun objet, ne s’attacher à aucun contenu.

Fondé en 1996 en plein cœur de Mons par Michel Deprèay, disciple de Ryotan Tokuda Sensei, le centre Shikantaza a pour vocation l’enseignement et la pratique du bouddhisme zen dans la tradition de l’école Sôtô, la principale école du bouddhisme zen au Japon.

Différentes activités y sont organisées :

  • des séances de méditation assise silencieuse, dites zazen, huit fois par semaine,
  • des enseignements, tous les mardis et jeudis soirs après la méditation,
  • des conférences,
  • des cours et ateliers,
  • des retraites résidentielles et non résidentielles.

Le centre Shikantaza est membre de l’Union Bouddhique Belge (UBB) depuis 2003. Il entretient des liens avec tous les membres de celle-ci, mais également avec d’autres associations belges et étrangères. Un partenariat a ainsi été créé avec l’association française « Montagnes et Forêts du Zen » fondée par Joshin Bachoux Sensei.

 

Pour plus d’informations, visitez notre site web à l’adresse http://www.shikantaza.be.

Publicités