You are currently browsing the category archive for the ‘Spectacles’ category.

Fête du bouddhisme

16e édition

4 septembre 2011

Programme (provisoire)

  • Discours d’accueil du Président de l’Union Bouddhique Belge

  • 10h10 Cérémonie bouddhiste

  • 10h45 Tambours japonais avec le groupe Feniks Taiko

feniks-grete

Feniks Taiko est le groupe de tambours de l’ASBL AraUmi Daiko. Cette ASBL reproduit l’art des tambours japonais (Taiko) et fait la promotion de cet art oriental au sein de notre société occidentale. Littéralement, taiko signifie « gros tambours ». Tout le monde peut frapper sur un tambour, mais ce n’est pas toujours du taiko…. Le vrai taiko est une manière d’être, de vivre, un sentier spirituel. L’ASBL AraUmi a choisi « Feniks Taiko » comme surnom. Selon les anciennes traditions, cet oiseau mystique (le Phoenix) ressuscita de ses cendres après une centaine d’années et symbolise notamment la résurrection du corps. Certains disent qu’il représente le soleil, qui meurt chaque soir et qui renaît chaque matin. Chez AraUmi, ils ont choisi ce surnom pour la beauté de son plumage (mauve-rouge, bordeaux), l’élégance de son envol, l’ardeur de ses yeux mais également pour sa signification symbolique.

Plus d’infos : www.fenikstaiko.be

  • 11h00 Enseignements par des représentants de différentes traditions bouddhistes

  • 13h15 Projection du film « Lovemeatender », initiations à la méditation et exposés sur des objets propres aux traditions bouddhistes

affiche

LoveMEATender interroge la place de la viande dans nos vies, et la folle envolée qui en a fait un produit « comme les autres » soumis à la règle du plus bas prix. En 2050, nous serons près de 9 milliards d’individus sur la Terre et pour nous nourrir de viande, il faudra 36 milliards d’animaux d’élevage. Peut-on continuer à penser qu’on pourra nourrir chaque habitant en lui donnant de la viande tous les jours ? Epuisement des ressources naturelles, pollutions diverses, réchauffement climatique : la terre paie déjà un tribut énorme à la surproduction… Les conséquences sur le corps de l’homme sont aussi nombreuses, de l’obésité aux cancers, diabète, maladies cardiaques et résistance aux antibiotiques. Quant aux animaux, sujets principaux, abaissés au rang de machines, ils n’ont plus part à notre monde, encore moins à notre imaginaire. Ce film s’adresse à tous les publics et exalte la vie au cœur même de nos assiettes grâce au mariage de l’image filmée, de la destinée d’un personnage formidable, le Breton André Pochon, de l’apparition des animations et d’une musique spécialement composée pour le film par le chanteur Kris Dane.

Plus d’infos : www.lovemeatender.eu

  • 15h15 Conférences

Bouddhisme et écologie

Les personnes en fin de vie

  • 16h15 Programme musical

Sandokai – Zen en Polyfonie

E4CE4B4D-20B8-54A2-8D74-9C0C51EFC45D

Sandokai – Zen en Polyfonie est le nom d’un nouveau projet unique de l’Ensembre Polyfoon, sous la direction de Lieven Deroo. Trois personnes, de trois continents différents, ont travaillé ensemble sur ce projet afin de mélanger la mystique du bouddhisme zen avec la beauté fragile de la polyphonie vocale. Luc Nyushin De Winter, compositeur flamand et moine zen, a créé sept oeuvres, inspirées de textes classiques du bouddhisme zen. Ceux-ci ont ensuite été traduits par Roshi Joan Halifax, maître zen américain et par Sensei Kazuaki Tanahashi, illustre traducteur japonais et maître de calligraphie. La musique de Luc De Winter est profondément enracinée dans l’ancienne polyphonie des grands maîtres tels que Johannes Ockeghem (1410-1497) et Giovanni Pierluigi Palestrina (1525-1594). Par son approche actuelle du style de la Renaissance et de sa pratique de la méditation depuis de nombreuses années, ses compositions ont acquis un caractère contemporain, un caractère de zen occidental.

Plus d’infos : www.polyfoon.be

Flûte Shakuahachi

Groupe tibétain

Tambours japonais de Feniks Taiko

  • 11h – 11h45 / 13h00 – 16h15 Animations pour enfants

Informations pratiques :

  • Adresse : Institut Yeunten Ling – Château Fond l’Evêque – Promenade Saint Jean L’Agneau 4 – 4050 Huy
  • Téléphone : 085/27.11.88
  • Journée ouverte à toute la famille (animations prévues pour les enfants)
  • Participation facultative : 2€
  • Parking au zoning commercial de l’Avenue de l’Industrie (proche de la centrale nucléaire de Tihange)
  • Navettes (25 personnes) prévues entre la gare SNCB de Huy, le zoning commercial et l’Institut Yeunten Ling, selon l’horaire suivant :

Avant-midi

10h, 11h et 12h Gare SNCB – Yeunten Ling
10h30 – 11h30 – 12h30 Parking zoning commercial – Yeunten Ling

Après-midi

15h45 – 16h30 – 17h15 – 18h Yeunten Ling – Gare SNCB – Parking zoning commercial

Plan d’accès (pour le voir en plus grand, cliquez ici)

plan

  • Sur la E42/A15, prendre la sortie 8 vers Huy – Héron, suivre la direction «Huy».
  • Arrivé à Huy, prendre au premier rond-point (pont Roi Baudouin) la direction Hamoir.
  • Au rond-point suivant, tourner à gauche, direction Hamoir et suivre cette route pendant 700 mètres.
  • Dépasser une station-service OCTA et prendre la rue des Golettes, située sur la gauche où un panneau blanc indique « Institut tibétain ».
  • Après 500 mètres dans cette rue, un nouveau panneau blanc « Institut tibétain » indique qu’il faut prendre à droite.
  • Cent mètres plus haut un dernier panneau blanc vous indique une bifurcation sur votre gauche.
Publicités


Présente 

MILAREPA

d’Eric-Emmanuel Schmitt

Du 04 février au 05 mars 2011

Dimanches 13 et 27/02/2011

Théâtre de la place des Martyrs

22, place des Martyrs – 1000 Bruxelles

Avec Patrick Brüll

Mise en scène et scénographie : Christine Delmotte

Eclairages : Nathalie Borlée

Chorégraphie : Yumma Mudra

Caméra et montage : Caroline Cereghetti

Maquillages et accessoires : Urteza da Fonseca

Costumes : Cathy Peraux

Régie : Alexandre Joniaux

Assistanat général : Anna Giolo

 

Simon fait chaque nuit le même rêve dont une femme énigmatique lui livre la clef : il est la réincarnation de l’oncle de Milarepa, le célèbre ermite tibétain du XIe siècle, qui vouait à son neveu une haine inexpiable. Pour sortir du cycle des renaissances, Simon doit raconter l’histoire des deux hommes, s’identifiant à eux au point de mêler leur identité et la sienne. Mais où commence le rêve, où finit le réel ?

Eric-Emmanuel Schmitt, dans ce monologue qui est aussi un conte dans l’esprit du bouddhisme tibétain, poursuit son questionnement philosophique : la réalité existe-t-elle en dehors de la perception que l’on en a ?

 

Autour du spectacle :

▪  Le mercredi 9 février 2011 – Rencontre à l’issue du spectacle

« Question de la pertinence des enseignements de Milarepa dans notre société contemporaine »

De 21h30 à 22h30

Intervenants :

Carlo Luyckx, président du Centre d’études tibétaines et secrétaire de l’Union bouddhique belge (U.B.B.)

Michel Deprèay, président de l’Union bouddhique belge (U.B.B.)

Monique De Knop,  vice présidente de l’Union bouddhique belge (U.B.B.), présidente du comité de direction du Ministère de l’Intérieur

Inès Wouters, avocate au barreau de Bruxelles, spécialisée en droit des minorités religieuses, et professeur  en gestion fiscale à  l’Ecole de commerce Solvay (ULB), membre de l’association Afschrift.

Yumma Mudra, fondatrice de Danza Duende et pratiquante du bouddhisme tibétain depuis 1981.

Cette rencontre-débat développera la question de l’intérêt des enseignements de Milarepa dans notre société actuelle tout en étudiant les impacts particuliers qu’ils peuvent avoir sur l’existence de celui qui suit ces préceptes. Cette rencontre sera précédée d’une introduction sur la personnalité de Milarepa et son enseignement et suivie d’un échange de questions-réponses avec le public.

▪  Le mardi 15 février 2011 – Rencontre à l’issue du spectacle

« Milarepa et la tradition Kagyupa »

De 20h15 à 21h30

Cette rencontre sera  animée par Carlo Luyckx,  responsable du Centre d’études tibétaines. Elle sera suivie d’une projection de thankas (peintures sur toile caractéristiques de la culture tibétaine) ainsi d’un échange de questions-réponses avec le public.

▪  Le jeudi 3 mars 2011 – Evénement festif à l’occasion du Nouvel An tibétain

Avec le Centre d’études tibétaines – Samyé Dzong

De 19h00 à 19h50

Rituel en langue tibétaine  accompagné d’instruments et de chants monocordes et gutturaux. Un groupe de tibétains en costumes traditionnels  vous accompagnera dans ce voyage méditatif, magique et esthétique.

À l’issue du spectacle

Dégustation de friandises traditionnelles tibétaines (confectionnées spécialement pour le Nouvel An) et possibilité de découvrir différents ouvrages littéraires sur le Tibet, le bouddhisme, la vie et les enseignements de Milarepa.

DU 04/02/2011 AU 05/03/2011

Mardi à 19h, mercredi au samedi à 20h15, dimanches 13 et 27/ 02  à 16h

RESERVATION : 02/223.32.08 – loc@theatredesmartyrs.be

INFO : www.biloxi48.be – www.theatredesmartyrs.be

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Twitter : en deux mots… (ou 140 caractères)