You are currently browsing the monthly archive for septembre 2019.

Bonjour à tous et à toutes,

Pour rappel à partir de cette semaine, le zazen du midi est déplacé au LUNDI (toujours de 12h15 à 12h45) et aura lieu au Daishinji (rue Roland de Lassus). Il n’y aura donc plus de zazen le vendredi à la place du Béguinage.

Pour pouvoir participer à cette méditation, il faut être venu au moins une fois en soirée (sur RDV uniquement, à l’adresse info@shikantaza.be).

Belle semaine à toutes et à tous,

Françoise

Durant deux jours, devant moi deux grandes lézardes dans le sol du zendo. Deux belles et grandes plaques lisses et brillantes fendues sur toute leur largeur. Dommage, me dis-je spontanément. D’autres se le sont dit aussi : ces lézardes portent des traces de masquage sinon d’essais de réparations.
Me voilà durant deux jours « présent ici et maintenant » devant l’imperfection du sol qui me renvoie à moi-même et à ce sentiment parfois rude de n’avoir pas assez bien fait, bien dit, bien été… Qu’est-ce que j’ai dit et que je n’aurais pas dû dire, que je n’ai pas dit et que j’aurais dû dire, pas fait et que …
Présence à soi devant les lézardes du sol du zendo.
Qu’est-ce que le parfait, l’imparfait sinon des productions du mental, qu’il m’arrive de prendre pour argent comptant comme s’ils avaient une réalité.
Ne marche-t-on pas bien sur ce sol lézardé ? Ne remplit-il pas son office ?
« Nous avons tous la nature de Bouddha. L’éveil spirituel est le processus de prise de conscience de notre bonté essentielle, de notre sagesse et de notre compassion naturelles » (Tara Brach). Avec une touche d’humour, me revient un graffiti : « N’oubliez pas d’être un peu fêlé pour laisser passer la lumière ».
Qu’est-ce qui compte finalement ? De répondre à un idéal de perfection ou d’être corps et esprit avec bienveillance dans l’ici et  maintenant, dans le lien à soi, à l’autre, au  réel ?
Vendredi dernier à la supérette, je suis à la caisse parmi les premiers clients. Derrière moi un enfant pleure avec force. Des cris qui font tache dans le silence matinal. En moi-même, je plains la mère tout en réglant ma note. La caissière, jeune, sourit doucement et s’adresse à l’enfant : « Alors, mon loulou, tu es triste, tu t’es levé trop tôt … » Plus que les mots, c’est le ton qui parle. L’enfant l’écoute, cesse immédiatement ses cris. Son visage se détend et il n’a plus d’yeux que pour elle.
Comme elle devait être présente à elle-même autant qu’à l’enfant, à sa maman, aux autres clients pour trouver ainsi les mots, et surtout le ton, justes pour transformer en sourires la fêlure sonore de l’enfant ?
Ce matin-là, la jeune caissière était mon maître.

Serge

Nous sommes heureux de vous inviter aux  premières « Rencontres Bouddhistes du Daishinji » qui auront lieu ce samedi 19 octobre, de 10h à 17h30.

Nous vous en parlions il y a quelques semaines. Ce nouveau projet s’inscrit dans le droit fil du cycle de conférences initié il y a plusieurs années au Musée de Mariemont, qui a pris fin à l’automne 2017. Après mûre réflexion, nous nous sommes dit qu’il serait dommage que l’histoire s’arrête là et nous avons pensé que nous pourrions prendre le relais, à plus petite échelle.

Nous avons voulu consacrer cette première journée à un sujet qui nous tient à cœur : l’éducation. Cela étant, un dojo zen implanté en face d’une prison, ce n’est pas banal, et il nous semblait aussi important d’aborder ce voisinage immédiat, et de l’examiner d’un point de vue bouddhiste. Et à bien y réfléchir, peut-être ces deux sujets ne sont-ils pas si éloignés l’un de l’autre, ou du moins pas sans liens…

Nous avons donc invité deux spécialistes à venir nous faire part de leur expérience et de leurs réflexions à ce sujet. D’une part, le Dr Danielle Rodot, pédiatre française spécialiste de la petite enfance et pratiquante bouddhiste de longue date, et Michel Dubois, enseignant zen et aumônier bouddhiste à la prison de Fresnes (France).

En fin de journée, Michel Dubois nous fera l’amitié d’animer un « cercle de parole », tel que ceux qu’il a mis en place dans son centre de zen de Montreuil et avec les détenus. Le principe sera expliqué ce jour-là aux personnes qui le souhaitent, et libre à elles de participer ou non, bien sûr !!!

 

Ces conférences sont ouvertes à toutes et à tous. N’hésitez donc pas à en parler aux personnes susceptibles d’être intéressées !

 

Au programme de cette première édition :

 

10h00 (Accueil)

 

https_padlet-uploads.s3.amazonaws.com_prod_107037191_10fd0b397ef00e1229e8f16eacc465e8c81b7c6d_1ae9bd4b644a76b558fc432d4937762c


10h30 – 12h30

BOUDDHISME ET ÉDUCATION

Dr. Danielle Rodot, pédiatre

 

 

 

 

Sur le temps de midi, nous vous proposons un lunch (sur réservation uniquement) et une promenade autour du mur d’enceinte de la prison, afin d’y découvrir deux projets artistiques réalisés avec le soutien de la Fondation Mons 2025, en collaboration notamment avec les détenus de la prison de Mons  :

– Le projet poétique Ivre d’histoires, mené par Olivier Sonck

– Un projet photographique mené par l’artiste Mara De Sario

 

crbst_MichelDubois-2
14h00 – 16h00

LE MUR DE LA PRISON D’EN FACE

Michel Dubois, enseignant zen et aumônier à la prison de Fresnes

 

 

 

16h00 – 17h30

CERCLE D’ECOUTE ET DE PAROLE (Facultatif)

Animé par Michel Dubois

 

Adresse : 10, rue Roland de Lassus à 7000 Mons (1er étage)

Infos et réservations : secretariat@shikantaza.be

 

NOMBRE DE PLACES LIMITE

INSCRIPTION INDISPENSABLE

PAR VIREMENT de 15 €

(ou 25 € si vous prenez le lunch : potage, sandwich, dessert, boissons, 10 € – réservation obligatoire !!!)

 

AU COMPTE BE75 0013 8686 2651 de ASBL SHIKANTAZA

AVANT LE 15 OCTOBRE

Communication : RB 19/10

Beaucoup, beaucoup de choses au programme de ce mois d’octobre !!!

Tout d’abord, Frank De Waele Sensei (Zen Sangha), que beaucoup d’entre vous ont déjà De-Waele-Frank_100eu l’occasion de rencontrer et/ou d’entendre, devrait en principe nous rejoindre le mardi 8 octobre (horaire habituel), pour une soirée de zazen et d’enseignement dédiée à la relation enseignant-enseigné, un sujet riche et bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Comme il est de coutume avec les enseignants invités, une boîte sera mise à disposition pour les dons éventuels.

Ensuite, la prochaine retraite dans la Ville aura lieu du 14 au 18 octobre prochain, à la place du Béguinage.

Ces retraites s’étendent sur plusieurs jours avec pratique quotidienne au dojo de 19h à 20h30. Pendant la journée, les participants poursuivent leurs occupations habituelles en ‘pleine conscience’, observant leurs comportements/réactions/attitudes sous l’angle du thème de la retraite.

La présence des participants est obligatoire le premier et le dernier jour de la retraite. Il est possible de s’absenter une fois entre ces deux journées pour raison impérieuse (professionnelle, familiale, etc.). Dans la mesure du possible, la date de l’absence éventuelle est signalée avant le début de la retraite.

Déroulement des soirées: méditation et marche méditative ; chacun a ensuite la possibilité (pas d’obligation) de s’exprimer sur son vécu ; temps de parole individuel limité aux observations personnelles (environ 5’) : pas de commentaires sur les témoignages des autres participants, pas de généralités, mais écoute silencieuse. Ce qui se dit à l’intérieur du groupe ne peut être relayé à l’extérieur.

Sauf exception approuvée par l’enseignant, les retraites ne sont accessibles qu’aux pratiquants du Centre Shikantaza, même débutants.

Il ne reste que deux places, ne traînez pas pour vous inscrire si vous êtes intéressé(e) !!!

Lieu : Au Centre Shikantaza – 4, Place du Béguinage – 7000 Mons.

PAF : 15 EUR pour la semaine

Renseignements et inscriptions : secretariat@shikantaza.be

 

Enfin, cette année verra la première édition des Rencontres Bouddhistes du Daishinji, une journée de conférences « tout public ». Les premières Rencontres auront lieu le 19 octobre prochain.

N’hésitez pas à relayer l’information auprès des personnes intéressées !!!

Au programme de cette journée :

10h00 (accueil)

10h30 – 12h30 BOUDDHISME ET ÉDUCATION
Dr. Danielle Rodot, pédiatre

14h00 – 16h00
LE MUR DE LA PRISON D’EN FACE
Michel Dubois, aumônier à la prison de Fresnes

16h00-17h00
CERCLE DE PAROLE (facultatif ; prise de parole non obligatoire !!!)
Animé par Michel Dubois

Programme
Infos et réservations : secretariat@shikantaza.be

NOMBRE DE PLACE LIMITE
INSCRIPTION INDISPENSABLE
PAR VIREMENT de 15 €
(ou 25 € si vous prenez le lunch : potage, sandwich, dessert, boissons, 10 € – réservation obligatoire !!!)

AU COMPTE BE75 0013 8686 2651 de ASBL SHIKANTAZA
AVANT LE 15 OCTOBRE

Communication : RB 19/10

 

– 23/09 : Séminaire Dôgen (réservé aux pratiquants)
– 28/09 : « Nous asseoir ensemble »
– 30/09 : Changement d’horaire pour le midi
– 08/10 : Visite et enseignement de Frank De Waele Sensei (sous réserve)
– 11-13/10 : Retraite de La Trappe (Normandie), dirigée par Joshin Bachoux Sensei (infos et inscriptions : joshinsensei@larbredeleveil.org)
– 14-18/10 : Retraite dans la Ville (Place du Béguinage)
– 19/10 :  Rencontres bouddhistes du Daishinji
– 26/10 : Couture du rakusu (zazen de 8h30 à 9h ; atelier couture de 9h15 à 12h – vous pouvez venir au zazen et/ou à l’atelier couture ; si vous venez uniquement à l’atelier couture, merci d’arriver entre 9h et 9h10)
– Du 28/10 au 03/11 inclus : zendô fermé !

Tous les mercredis, sauf jours fériés et vacances scolaires, couture du kesa de 15h à 18h au Daishinji (!!! uniquement couture du kesa de Mokusho ; pas de couture du rakusu à ce moment-là !!!)

Et, bien sûr, le désormais traditionnel Doodle pour l’entretien du Daishinji en octobre ! Inscrivez-vous !

Retrouvez les dates de toutes nos activités dans notre agenda ou dans notre calendrier disponible au téléchargement !

Attention !!! Les horaires changent à partir du 30 septembre !!!
Le zazen du midi aura désormais lieu le LUNDI, de 12h15 à 12h45, au DAISHINJI !!!
(Pas d’initiation à la méditation ce jour-là !!!)

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

septembre 2019
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30