1. RÉALISER QU’ON N’A PAS QUE ÇA À FAIRE !

« Il nous manque d’aller dans notre vie comme si nous n’y étions plus… » dit Christian Bobin.

En général, les personnes âgées sont excellemment réceptives à mes bons traitements. Une séance ou deux suffit souvent à les débarrasser de leur problème de comportement. Je me suis demandée pourquoi ? La réponse est, je crois, qu’ils/elles sont en urgence de vivre. Sentant la fin approcher, on n’a plus trop envie de perdre de temps.

Robert, près de 80 ans, vient me consulter. « J’ai entendu dire que vous pourriez quelque chose pour moi : Cela fait 80 ans bientôt que je suis colérique… ça m’empoisonne la vie ! — Ma foi, sans rien vous promettre, nous pouvons tenter… »

Robert est un homme soigné, un intellectuel, un brin charmeur. Lors de notre première séance, il s’enflamme dans une discussion politique, un monologue devrais-je écrire, car bien évidemment, je me garde de lui donner la réplique ! Je reste calme et parviens à glisser quelques conseils et historiettes, lui raconte ma propre transformation…

La semaine suivante, Robert revient. « Alors, comment s’est passée votre semaine ? – Incroyable ! J’ai vécu une histoire comme vous les aimez ! J’étais chez le buraliste pour acheter mes journaux, quand quelqu’un me grille la place ! Le genre de comportement qui, habituellement, me met dans une bouillante colère… Et bien, ce jour-là, pareil : je commence à monter, et j’allais apostropher violemment le malotru, quand une petite dame me tire gentiment par la manche : « Vous n’allez pas vous énerver pour si peu, regardez, il fait beau ! » Et pouf ! Ça m’a instantanément calmé ! Alors, j’ai fait un brin de route avec cette petite dame (assez gracieuse, je dois dire !) (NDLR : ;-)) et depuis la semaine dernière, j’éteins ma télé dès que je sens que je m’échauffe. C’est mieux que d’envoyer mes pantoufles ou ma tasse à café en direction du poste, vous en conviendrez ! Je n’avais jamais pensé que je pouvais éteindre ma télé !!… »

Robert va beaucoup mieux. Il me téléphone régulièrement pour me donner de ses nouvelles. Il a définitivement intégré qu’il pouvait éteindre son poste ! Et vous, pourquoi attendre un certain âge ? Pourquoi ne pas couper tout de suite le téléviseur (ou l’émetteur quel qu’il soit) pour éviter les fureurs ?

 

  1. QUELLE ÉNERGIE DÉPENSÉE !

C’est exténuant une colère. Ça vous fatigue le foie, vous le met à mal. Ça vous chahute vos facultés de récupération, votre dynamisme. Les répercussions au niveau de la santé peuvent être multiples…

Et puis, rire est bien meilleur pour la santé !

« Car n’oubliez pas que la santé d’un individu est proportionnelle à la quantité de son rire. » James Walsh

La colère, comme toute émotion mal traversée, nous épuise ! Elle nous pompe une énergie phénoménale. Une énergie que nous pourrions bien évidemment beaucoup mieux employer à jouer de la musique, profiter d’un coucher de soleil ou de nos ami(e)s, aller au cinéma, savourer un bon repas ou rire… etc.

Pour chaque minute de colère, vous perdez soixante secondes de bonheur.

 

© Carole Braéckman http://www.lhibiscus.fr/La-colere-comment-la-lacher-ou-la.html