You are currently browsing the monthly archive for décembre 2014.

« Purifiez votre esprit. Voilà comment vous pouvez commencer à aider les autres à sortir de leur souffrance. Il n’y a ni miracle ni magie. Travaillez à votre propre paix et vous verrez que vous commencez à rendre l’atmosphère autour de vous plus paisible.

Si miracle il y a, c’est celui du changement de nos comportements générateurs de souffrance en comportements libérateurs. Il ne peut y avoir de miracle plus grand que celui-là. Toute autre forme prétendue de miracle n’est qu’attachement et illusion. »                    N.S. Goenka

 

IMG_0005

Ni magie,

Ni miracle,

Mais

12 mois

de pratique en

pleine conscience

Tel est notre souhait

Pour vous-même,

celles et ceux

que vous chérissez,

et tous les êtres sensibles.

Bonne année 2015 !

Shikantaza organise trois fois par an des « Retraites dans la Ville »

Ces retraites s’étendent sur 7 jours avec pratique quotidienne au dojo de 19h à 20h30. Pendant la journée, les participants poursuivent leurs occupations habituelles en ‘pleine conscience’, observant leurs comportements/réactions/attitudes sous l’angle du thème de la retraite. Thèmes des dernières retraites : Vivre en pleine conscience ; pratiquer la parole juste ; pratiquer avec la colère.

La présence des participants est obligatoire le premier et le dernier jour de la retraite. Il est possible de s’absenter une fois entre ces deux journées pour raison impérieuse (professionnelle, familiale, etc.). Dans la mesure du possible, la date de l’absence éventuelle est signalée avant le début de la retraite. Toute absence non annoncée préalablement doit être discutée avec l’enseignant.

Déroulement des soirées: méditation et marche méditative ; chacun a ensuite la possibilité (pas d’obligation) de s’exprimer sur son vécu ; temps de parole individuel limité aux observations personnelles (environ 5’) : pas de commentaires sur les témoignages des autres participants, pas de généralités, mais écoute silencieuse. Ce qui se dit à l’intérieur du groupe ne peut être relayé à l’extérieur.

« L’écoute n’a qu’un seul but : permettre à l’autre de vider son cœur. Si vous pratiquez ainsi, la compassion sera toujours là. » Thich Nhat Hanh

Dates des prochaines retraites dans la ville :

  • 2015/1 :        9-15 mars
  • 2015/2 :        7-13 septembre
  • 2015/3 :        2-8 décembre

Sauf exception approuvée par l’enseignant, les retraites ne sont accessibles qu’aux pratiquants de Shikantaza.

« Le bouddhisme définit l’amour altruiste comme ‘le désir que tous les êtres trouvent le bonheur et les causes du bonheur’. Par ‘bonheur’, le bouddhisme n’entend pas seulement un état passager de bien-être ou une sensation agréable, mais une manière d’être fondée sur un ensemble de qualités qui incluent l’altruisme, la liberté intérieure, la force d’âme, ainsi qu’une juste vision de la réalité. Par ‘causes du bonheur’, le bouddhisme ne se réfère pas seulement aux causes immédiates du bien-être, mais à ses racines profondes, à savoir la poursuite de la sagesse et d’une plus juste compréhension de la réalité. »

Matthieu Ricard, Plaidoyer pour l’altruisme, NiL, Paris, 2013, p. 33

Le texte de la conférence « Une spiritualité sans Dieu est-elle possible ? Une spiritualité laïque est-elle possible ? », donnée par Michel Mokusho Deprèay, moine zen et responsable du Centre Shikantaza, le 12 décembre dernier au Musée des sciences naturelles de Mons est désormais disponible sur le site internet de l’association, dans la rubrique « Conférences« .

Bonne lecture !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

décembre 2014
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031