You are currently browsing the monthly archive for novembre 2014.

Prenez conscience de la loi karmique !

 « Le bouddhisme vous enseigne que vous êtes responsable de votre propre vie – que vous soyez heureux ou tristes, dans une situation agréable ou douloureuse, etc. Pour simplifier, tout dépend de vous. Vous pouvez découvrir comment contrôler les expériences que vous faites dans votre vie, et votre comportement d’aujourd’hui peut véritablement façonner les conditions de votre vie future.

Les bouddhistes croient que lorsque l’on se comporte d’une certaine façon et avec une certaine intention, certains résultats s’ensuivent. En particulier, si vous agissez avec compassion, d’une manière bénéfique inspirée par des motivations positives, les résultats dont vous ferez l’expérience seront agréables. Mais si votre comportement est nuisible, voire complètement destructif, le mal vous reviendra à l’avenir. Plusieurs appellations désignent ce même phénomène, notamment : loi du karma, loi karmique, loi de cause à effet, loi de causalité, ou encore rétribution des actes (karma : action intentionnelle).

La loi du karma ressemble à d’autres formes de causalité, telles que les relations qui existent entre une graine et une pousse : si vous plantez une carotte, vous obtiendrez une carotte, et pas un choux de Bruxelles. Les maîtres bouddhistes, pour expliquer que l’on plante soi-même les graines du karma (actions) et que l’on fait soi-même l’expérience de leurs résultats futurs (effets de ces mêmes actions), se servent aussi de l’image des graines qui germent.

Toutefois, selon le bouddhisme, les intentions qui motivent les actions sont plus importantes que les actions elles-mêmes. Ainsi, si vous écrasez une bestiole par mégarde, vous ne vous attirez aucune conséquence karmique ou des conséquences karmiques minimales, car vous ne l’aviez pas vue, et en conséquence vous n’aviez pas l’intention de lui nuire. Mais si vous écrasez délibérément un insecte, en particulier par colère ou par méchanceté, vous recevrez ce que vous méritez.

Nous ne parlons pas ici de récompense et de punition lorsque nous parlons de karma. Vous n’êtes pas un vilain garçon si vous trichez dans votre déclaration de revenus, ni une fille bien sage si vous aidez une vieille dame à traverser la rue. La loi karmique n’est pas moralisatrice, mais au contraire bien plus concrète et terre à terre. Son fonctionnement est très simple : si vous agissez avec malveillance, vous vivrez la malveillance dans l’avenir. Si vous agissez avec amour, vous vivrez l’amour dans l’avenir. Ou pour reprendre la métaphore de la graine : vous récolterez ce que vous aurez semé. »

J. Landaw, S. Bodian, Le bouddhisme pour les Nuls, Éd. First, Paris 2007, p. 240/1.

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

novembre 2014
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930