«Les deux films d’Arnaud Desjardins sur le Zen ont été tournés au Japon en 1971. Ils sont le fruit de l’amitié et de la collaboration entre deux hommes: un réalisateur et producteur à la Télévision française et un Maître Soto Zen, Taisen Deshimaru.

Pendant dix semaines, Arnaud, accompagné de son assistant Jacques Delrieu, et Sensei Deshimaru ont vécu dans divers monastères et dans certains milieux qui gravitaient autour de ceux-ci. La complicité entre le maître et le réalisateur a été si intime qu’on ne saurait dire aujourd’hui la part de chacun dans l’élaboration de ces films.

L’important aux yeux d’Arnaud était que les Japonais y reconnaissent leur culture. Et de même qu’Arnaud Desjardins avait tenté de se faire afghan avec les Soufis et tibétain avec les Rinpochés, il a tenté de s’effacer pour laisser s’exprimer le Zen au cœur duquel il était plongé.»

Extrait: Ici et Maintenant