« L’accent est mis [dans le bouddhisme Theravada] sur la voie individuelle vers la libération. » Combien de temps devrons-nous entendre encore cette erreur grossière concernant le Theravada ? Dans les textes les plus anciens, on peut lire que la voie vise toujours à la fois le bonheur personnel et le bonheur d’autrui.

Edel Maex, secrétaire général de l’Union Bouddhique Belge, dans une lettre, non éditée, adressée à l’auteur d’un article sur le bouddhisme paru dans la revue flamande Kerk en Leven

Les textes proposés sur le blog de Shikantaza expriment avant tout l’opinion de leurs auteurs. Les lecteurs sont invités à les examiner avec l’esprit de libre arbitre prôné par le Bouddha dans le Kalama Sutta.