Nous avons la grande joie de vous annoncer que les séances de zazen du soir se tiendront dès ce jeudi 13 septembre dans notre nouveau centre, situé au n° 10, rue Roland de Lassus (1er étage). La nouvelle grille d’entrée devrait être placée ce vendredi. En attendant, il vous faudra franchir la porte de chantier en bois (ne pas sonner ; la sonnette actuelle est celle de l’appartement situé au rez-de-chaussée !).

Les zazens du midi seront eux bien maintenus au n° 4, place du Béguinage.

Nous vous informons par ailleurs que l’horaire normal du centre Shikantaza ne reprendra que la semaine du 8 octobre. D’ici là, une seule méditation est prévue chaque semaine, le jeudi soir de 19h à 20h30.

A très bientôt !

Publicités

Comme déjà annoncé il y a quelques semaines, nous aurons très bientôt le grand honneur d’accueillir Shohaku Okumura Roshi, Abbé de Sanshiji (Bloomington, Indiana), grand traducteur de Maître Dôgen et auteur de nombreux ouvrages sur la pratique du zen.

Programme

Les mardi 18 et jeudi 20 septembre

18h-18h40 : zazen

19h-20h30 : enseignements

PAF : 20 EUR par soirée

Adresse : Centre Shikantaza / Daishinji – 10, rue Roland de Lassus – 7000 Mons

Les enseignements seront donnés en anglais, mais une traduction sera prévue.

Si vous êtes dans l’impossibilité d’arriver pour la méditation de 18h, nous vous invitons à nous rejoindre entre 18h40 et 18h55 (fermeture des portes).

Sur demande expresse, nous pouvons prévoir une initiation à la méditation à 17h30.

Informations et inscriptions (souhaitées mais non obligatoires) : francoise@shikantaza.be

 

Le vendredi 21 septembre

12h-13h30 : conférence à l’ULB

« An introduction to Dogen Zenji »
CIERL, Avenue Franklin Roosevelt 17, 1000 Bruxelles

En arrivant, sonnez et déclinez votre identité. La porte sera ouverte automatiquement.

Entrée gratuite.

La conférence sera donnée en anglais. Aucune traduction n’est prévue.

L’Avenue Franklin Roosevelt étant actuellement en travaux, il est vivement conseillé d’emprunter les transports en commun dans la mesure du possible.

Les mercredi 19 et jeudi 20 septembre

10h-12h : entretiens personnels avec Okumura Roshi (sur inscription préalable).

Les personnes qui le souhaitent peuvent demander un entretien personnel avec Okumura Roshi en nous contactant préalablement par e-mail.

Traduction possible sur demande.

Le samedi 22 septembre

Inauguration du nouveau centre Shikantaza / Daishinji (sur invitation personnelle uniquement).

 

Biographie d’Okumura Roshi

Shohaku Okumura Roshi est né à Osaka en 1948. Il reçoit en décembre 1970 l’ordination d’Uchiyama Roshi au temple d’Antaiji où il pratique jusqu’au départ à la retraite de son maître en 1975, année où il reçoit la transmission de celui-ci. Il se rend alors aux USA où il contribue à la fondation du Pionneer Valley Zendo dans le Massachusetts. En 1981, il rentre au Japon pour des raisons de santé et se met à traduire en anglais des textes de son  maître Uchiyama et de Maître Dōgen (1200-1253), fondateur du Zen Soto. De retour aux USA, il enseigne au Minnesota Zen Meditation Center de Minneapolis (1993-1996). En 1996, il fonde le  temple de Sanshinji à Bloomington (Indiana). Il assurera également pendant 13 ans (1997-2010) la direction du Soto Zen Buddhism International Center à San Francisco. Okumura Rōshi consacre sa vie à enseigner la pratique de zazen héritée de son maître, et à traduire et commenter l’œuvre de Dōgen Zenji.


Bibliographie indicative

Living By Vow, Wisdom Publication (2012)

Realizing Genjokoan, Wisdom Publication (2010) – Réaliser Genjokôan (Almora, 2016. Trad. Shoju Annie Mahler)

Dôgen’s Extensive Record – Eihei Kôroku, Wisdom Publication (2005)

Bonjour à toutes et à tous,

Quelques informations concernant nos horaires pour la fin de l’année scolaire et pour cet été :

  • Du 18 au 30 juin prochains, le zendô sera fermé sur le temps de midi. Les zazens des mardis et jeudis soirs seront néanmoins tous assurés. La porte du zendô sera ouverte à 18h45. Au cours de cette période, nous ne pourrons malheureusement pas prendre de rendez-vous pour des initiations à la méditation (les personnes intéressées peuvent nous contacter à partir du 2 juillet).
  • Du premier juillet au 31 août, nous passons en horaire d’été ! Il n’y aura donc qu’une seule méditation par semaine, le jeudi de 19h à 20h30.
  • Reprise de l’horaire normal dès le 1er septembre, avec quelques adaptations la semaine du 17 septembre, à l’occasion de la venue d’Okumura Roshi (plus d’informations à suivre).

Bel été à vous !

Le Centre Shikantaza

 

Source de l’image : https://pxhere.com/fr/photo/1126453

Nous aurons, en septembre prochain, le grand honneur d’accueillir Shohaku Okumura Roshi, Abbé de Sanshinji (Bloominton, Indiana), à Mons pour quelques jours.

Okumura Roshi donnera des enseignements au Centre Shikantaza les mardi 18 et jeudi 20 septembre en soirée. Il devrait également donner une conférence à l’Université Libre de Bruxelles le vendredi 21 septembre (plus d’informations à suivre).

 

Enseignements au zendô de Mons

Lieu : 12, rue Roland de Lassus – 7000 Mons

Dates et heure : les mardi 18 et jeudi 20 septembre, à 19h.

P.A.F. : 20 EUR par soirée

(Tarif préférentiel pour les membres de Shikantaza ASBL)

Renseignements et inscriptions (vivement souhaitées) : info@shikantaza.be

 

Conférence à l’Université Libre de Bruxelles

Lieu, horaire et modalités à préciser.

 

Biographie

Shohaku Okumura Roshi est né à Osaka en 1948. Il reçoit en décembre 1970 l’ordination d’Uchiyama Roshi au temple d’Antaiji où il pratique jusqu’au départ à la retraite de son maître en 1975, année où il reçoit la transmission de celui-ci. Il se rend alors aux USA où il contribue à la fondation du Pionneer Valley Zendo dans le Massachusetts. En 1981, il rentre au Japon pour des raisons de santé et se met à traduire en anglais des textes de son  maître Uchiyama et de Maître Dōgen (1200-1253), fondateur du Zen Soto. De retour aux USA, il enseigne au Minnesota Zen Meditation Center de Minneapolis (1993-1996). En 1996, il fonde le  temple de Sanshinji à Bloomington (Indiana). Il assurera également pendant 13 ans (1997-2010) la direction du Soto Zen Buddhism International Center à San Francisco. Okumura Rōshi consacre sa vie à enseigner la pratique de zazen héritée de son maître, et à traduire et commenter l’œuvre de Dōgen Zenji.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il existe de très nombreuses façons de présenter la méditation. La manière la plus répandue actuellement est d’expliquer les bienfaits qu’elle procure : méditer vous rendra moins stressé, plus calme, ou vous permettra d’obtenir tel ou tel bénéfice…
Certes, la méditation aide profondément ceux qui s’y engagent régulièrement et nous comprenons mieux, chaque jour, comment elle le peut.
Mais à l’instant où nous avons un but, nous commençons à nous crisper : soit nous avons peur de ne pas y arriver soit, à l’inverse, nous sommes excités à l’idée de relever un nouveau défi. 
Mais ces attitudes n’ont strictement rien à voir avec le geste même de s’asseoir. Au contraire, elles l’empêchent. Il serait préférable de dire d’emblée que la méditation consiste à prendre un moment pour ne rien faire. Absolument rien. On s’assoit pour rien. On reste là, simplement présent à ce qui est. C’est tout. 
Et c’est cette radicalité qui fait de la méditation un acte si profond et si novateur. 
Il faut y insister — si vous voulez méditer il faut être prêt à entrer en rapport à ce qui est là, maintenant. A ce que vous vivez. Ne cherchez rien. N’ayez aucun projet. Prenez le risque de laisser la méditation faire ce qu’elle doit faire.
Car c’est bien là l’un des renversements majeurs. Au lieu de vouloir faire que les choses soient comme nous le voulons, suivant des projets souvent limités, voire parfois malencontreux, nous laissons la pratique œuvrer en nous. 
Et étrangement, nous voyons que les fruits qu’elle nous offre ne sont pas ceux que nous avions prévus. Toute personne engagée dans la pratique découvre avec surprise comment la pratique la transforme. Et même après vingt-ans de pratique, vous serez surpris.
Méditer, c’est laisser derrière soi le projet de vouloir faire les choses de façon parfaite pour plutôt apprendre à faire confiance.

Pourquoi est-ce que je présente la méditation comme un moment où l’on ne fait rien ?

Je n’ai pas toujours présenté la méditation ainsi. J’ai un temps décrit que méditer consistait à revenir au moment présent. 
Mais malgré mes efforts pour montrer que ce geste est naturel, je voyais tellement de gens frustrés, qui se sentaient coupables d’être submergés par leurs émotions ou leurs pensées ou par quelques tensions corporelles… Ils voulaient tout de suite correspondre à l’idéal du pratiquant parfait. Et, n’y arrivant pas, ils étaient déçus.
Mais c’est l’idée même d’un pratiquant idéal qui est fausse. Méditer consiste en réalité à se relier à notre situation.
A rencontrer nos faiblesses, nos manquements — enfin tout ce qui fait une vie humaine. Du reste, l’une des meilleures manières de guérir les déceptions, les trahisons, les abus, les préjudices, les traumatismes que nous avons vécus, est d’accepter d’entrer en relation à ce qui, en nous, est blessé. On ne peut méditer que si l’on est prêt à renoncer à nos projets et idéaux. Que si on accepte de ne rien faire. De laisser être ce qui est. De rencontrer ce qui est là. De s’ouvrir à la vie.

Est-ce que ne rien faire n’est pas un acte de paresse ?

Nullement. Mais cette inquiétude très courante, mérite que l’on s’y arrête. Car elle révèle bien cette obsession que nous avons de devoir réussir quelque chose et surtout d’être volontariste (et non paresseux). Quand nous confondons l’agitation, l’occupation avec le fait de faire quelque chose pour de bon, il n’est pas du tout du certain que cette attitude soit féconde. Nous nous activons beaucoup, mais ce que nous faisons est-il vraiment important et bénéfique ? (suite du texte : fiche « Méditation (11) »)

  1. Midal, Un dimanche pour ne rien faire, À propos du dimanche 13 mars 2016

http://www.fabricemidal.com/newsletters/pdf/Lettre-mars-2016.pdf

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

septembre 2018
L M M J V S D
« Juin    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Publicités